Peter Padder Pauleypop: de la mélancolie d’une partie de pêche

Peter Padder Pauleypop: de la mélancolie d’une partie de pêche
Jan
30

Peter Padder Pauleypop: de la mélancolie d’une partie de pêche

date de sortie: décembre 2014

Richie hoagland (super soul)

Peter Padder Pauleypop (windows, mac, linux)

 

 

Nous pourrions croire les jeux hommages vains. Pourtant, le milieu indépendant nous a plusieurs fois prouvé la pertinence d’expériences néo romantiques, plongées dans le souvenir doux de ces jeux des années 80, 90. Fez et Super Meat Boy invoquent les gloires de Tetris, Zelda et Mario. Peter Padder Pauleypop évoque Final Fantasy et Illusion of Gaïa. Précisément, la séquence en haute mer de ce dernier.

 

Animé pour la Ludum Dare 31 “entire game on one screen”, Peter est un cyclope, solitaire. Perché sur sa colline, il s’amuse mélancoliquement à nourrir une grosse bête mécanique, patchwork biomécanique réunissant pas mal de références (Kefka en tête).

 

Egrenant ses pensées, Peter livre peu de choses, mystérieux comme cette petite scène d’Illusion of GaIa qui semble avoir tant touché Richie Hoagland. Et même si, comme moi, vous captez mal le lyrisme jaillissant de ces deux personnages aux couleurs criardes voguant en amoureux, Peter saura vous révéler la force de cette séquence.

 

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, Peter Padder Pauleypop reste cette chouette expérience aux vers bien placés, dévoilés par les mouvements de votre canne à pêche. Plus qu’un morceau d’Illusion of Gaia, Peter convie à son sport contemplatif tout un pan du RPG japonais. Sa lenteur bucolique, ses passages futiles, bref, ses charmes.

About antoine herren

Exocritique ayant voyagé de la galaxie musicale vers la galaxie cinématographique pour trouver le bonheur artistique. Explore actuellement la galaxie vidéoludique. A écrit pour Poinpoin, Gonzai, Il était une fois le cinéma, Ludologique.com, Indie-game.fr

Leave a comment